LConnect. Le réseau féminin veut faire émerger le multi salariat

Mettre en relation des PME qui ont des besoins ponctuels et des femmes qui ont des compétences, c'est l'objectif de l'opération Couteau suisse.

Depuis le 6 décembre, le réseau de femmes LConnect mène via sa plateforme web, une opération pilote originale baptisée Couteau Suisse. De quoi s'agit-il ? « Notre ambition c'est de faire émerger le multisalariat, explique Wanda Laurent, la présidente d'LConnect. Cette opération a été lancée à partir d'un constat simple : beaucoup de TPE/PME bordelaises ont besoin d'expertises en marketing, management, comptabilité, assistanat... mais ces besoins sont souvent ponctuels ou seulement pour quelques heures par semaine. En face chez LConnect, nous avons des femmes, souvent très qualifiées qui ont ses compétences, cherchent un travail, et pourraient se constituer un équivalent temps plein en travaillant pour plusieurs entreprises. C'est ce qu'on appelle le salariat partagé ! » Fort de ce constat, LConnect qui compte 1.800 inscrites, a contacté une centaine d'entreprises bordelaises pour connaître leurs besoins en compétences. Une quarantaine a répondu. Charge ensuite à l'association d'identifier parmi les adhérentes qui a le profil. « L'idée c'est de faire de la mise en relation directe, précise Wanda Laurent. Certaines de nos adhérentes, celles qui viennent de Paris notamment, qui ont des profils qualifiés voire des carrières internationales ont malgré tout du mal a trouvé du boulot à Bordeaux. Je reste persuadée que le réseau est un moyen d'y arriver. »

www.lconnect.fr