Tribune de Virginie Calmels

Les réseaux économiques constituent une valeur ajoutée pour les entreprises et les territoires. Ils y puisent des expertises, des synergies, des ressources et des informations, des enjeux communs, des coopérations, des communautés d’affaires... En s’inscrivant dans une dynamique collective, en s’appuyant sur ces outils d’animation et d’engagement, les entreprises deviennent plus compétitives et se placent au cœur des projets du territoire.

Avec un budget d’investissement de 2,5 Mds € d’ici 2020, Bordeaux Métropole constitue à la fois un territoire de développement prometteur et un acteur économique majeur qui s’engage pour la croissance des entreprises. Elle s’appuie sur une forte culture d’entreprenariat et de mise en réseau.

Son action s’appuie sur les trois axes forts de sa nouvelle feuille de route économique :

  • Axe 1 : S’engager pour la croissance auprès des entreprises
  • Axe 2 : Valoriser nos atouts, attirer et augmenter la création de valeur
  • Axe 3 : Animer le partenariat aux différentes échelles de territoire

Entreprises, associations et acteurs économiques sont les leviers de la création de valeur sur le territoire. Prenant des initiatives dans tous les champs de l’économie, des entrepreneurs se mobilisent pour agir. Leur engagement se concrétise par exemple à travers la gouvernance de l’association French Tech Bordeaux qui depuis 2016, est à majorité entrepreneuriale et par conséquent agile, réactive, adaptée à l’écosystème.

La dynamique entrepreneuriale du territoire est une priorité pour atteindre l’objectif de création de 100 000 emplois supplémentaires à l’horizon 2030. Outre le levier de développement qu’elle constitue pour nos entreprises, la logique de réseau permet d’optimiser l’action des territoires innovants, générant du lien, favorisant les connexions et les dynamiques nouvelles, créant de nouveaux cercles de proximité et apportant des solutions ou initiatives de terrain... et de demain.

Virginie Calmels, vice-présidente de Bordeaux Métropole